De la culture du chanvre

le 8 août 2018

Bonjour Madame,

Ma question est simple et j’apprends dans l’article du Télégramme du 20 Juin, que vous êtes par ailleurs cogérante d’un GAEC qui fait du chanvre; Donc vraiment une personne compétente pour répondre.

Cet article mentionne la fameuse teneur de 0,2% de thc et annonce la préparation d’un repas avec des graines de chanvre, pour les lycéens.
Dans le Télégramme d’aujourd’hui un policier déclare « peu importe le taux s’il y a du thc on va pas chercher plus loin ».
Les médias se font l’écho, ça paraît être le but, d’une sérieuse répression. Et en tant que vendeur de cbd moi-même, en activité annexe, je reçois le message 5 sur 5. J’ai toujours pris grand soin de me tenir éloigné des fleurs et de tout produit n’ayant pas la qualité laboratoire et susceptible de contenir autre chose que des traces de thc.  Apparemment c’est encore trop ?
Mais comment faites-vous pour servir aux lycéens des graines issues d’une culture ne contenant pas plus de 0,2% de thc en les faisant tomber par enchantement à 0% ?  Car attention, s’il y a des traces les forces de l’ordre n’iront « pas chercher plus loin ».

J’ai l’air de faire du mauvais esprit mais je ne doute pas que vous perceviez le sérieux de la problématique.

Merci,à votre disposition pour toute précision.


Bonjour Monsieur,

J’ai bien reçu votre message concernant ma culture du chanvre et plus généralement sur la réglementation actuelle concernant leur teneur en THC, et je vous en remercie.

Tout d’abord, je tiens à préciser les points suivants :

Nous sommes sous contrat avec l’association « Bretagne chanvre développement » pour produire de la graine de chanvre alimentaire.
Le programme »du chanvre au bout du monde » a été lauréat du concours « mon projet pour la planète », Pierre-Yves normand est à la source de cette initiative.
Le chanvre alimentaire sous forme de graines ou de farines est disponible sur le marché Français depuis 20 ans déjà. Ces produits ne contiennent pas de THC de par leur nature intrinsèque.
l’OMS considère la graine et farine de chanvre comme un des 10 super aliments présent sur terre, il est donc normal qu’avec une ressource végétale abondante , la Bretagne soit pionnière en agroalimentaire saine.

Il s’agit là d’un projet de l’association « Bretagne Chanvre Développement » qui fait suite suite au projet « du chanvre au bout du monde », lauréat du « projet pour la planète ».

Voilà je l’espère, de quoi vous rassurer sur la nature de ma production de chanvre.

Pour de plus amples informations, je vous conseille de prendre contact avec M. Pierre Yves Normand, président de l’association « Bretagne Chanvre Développement » (mail : pierre-yves.normand@orange.fr )

Soyez assuré, Monsieur, de ma réelle
considération.