Conclusion du Ségur de la Santé : Accords salariaux historiques en faveur des personnels hospitaliers

L’engagement sans faille des personnels soignants s’est particulièrement illustré ces derniers mois. Nous en convenons tous, notre système de santé a tenu grâce à la mobilisation de ces hommes et ces femmes que la crise sanitaire liée à l’épidémie de COVID-19 a placés « en première ligne ».

Les applaudissements à vingt heure, les dons de jours de congés et même les primes ponctuelles sont symboliques, mais le mal être est latent, y compris à l’hôpital de Morlaix.

Fruits du Ségur de la Santé, les accords salariaux signés avec les organisations syndicales le 13 juillet représentent une revalorisation nécessaire et sans précédent des métiers hospitaliers des secteurs publics et privé non lucratif.

Sandrine Le Feur :

« L’enveloppe totale atteint 8 milliards d’euros par an et concerne près de 2 millions de personnels, dont plus de 1,5 million de professionnels non médicaux. Après 10 ans de gel des grilles indiciaires c’est historique !

Je pense aux personnels du CHPM de Morlaix, qui m’ont plusieurs fois exprimé leur mal être, leur découragement à se sentir extrêmement sollicités.

Une véritable étape est franchie en matière de reconnaissance des métiers hospitaliers et dans l’amélioration de la qualité des soins aux patients.

Je constate que le choix du dialogue et de la concertation porte ses fruits. 

En tant que parlementaire, je m’assurerai de la traduction fidèle de ces annonces dans le prochain Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) »

Le détail de l’accord :

HAUSSE DES SALAIRES

  • En septembre 2020 : revalorisation de 90 euros nets (avec un effet rétroactif, c’est-à-dire versés en janvier 2021, car il faut attendre le vote du PLFSS)
  • 1er mars 2021 : nouvelle de revalorisation de 90 euros nets
  • Hausse socle de 183 euros nets mensuels

REFONTE DES GRILLES SALARIALES

  • Mènera à une évolution plus dynamique des carrières et des rémunérations
  • Cette refonte portera in fine la revalorisation à plus de 200 euros nets mensuels

CREATION DE 15 000 POSTES

  • 7500 créations de postes afin de pourvoir des équipes de remplacement
  • 7500 recrutements sur des postes budgétés mais non pourvu par des titulaires

MÉDECINS HOSPITALIERS

  • Doublement de l’indemnité de « service public exclusif », qui concerne ceux qui s’engagent à ne travailler que dans les hôpitaux publics sans dépassement d’honoraire. Elle passera à 1010 euros pour les praticiens éligibles par mois

INTERNES ET ETUDIANTS EN MÉDECINE

  • 124 millions seront alloués pour améliorer les indemnités versées aux jeunes praticiens
  • 55 millions débloqués pour les étudiants en médecine

 

Quelques exemple :

Dossier de Presse : Ségur_de_la_Santé_Synthèse_des_accords_carrières_&_rémunérations