Mécontent de la politique du gouvernement à l’égard des retraités

28 août 2018

2 voix en moins ( + d’autre retraités ) prochaines élections. j’ai voté pour le parti LREM aux élections de 2017 , je suis d’accord que la France a besoin de réformes mais pas sur le dos des mêmes tout le temps. c’est la première fois que j’ai épluché un programme. je suis de tendance de gauche mais jamais encartée. augmentation csg-rds je n’ai rien dit c’était prévu. mais maintenant je suis obligée d’admettre que j’ai voté pour un président des riches…..
ça ne m’arrivera plus , j’ai 6 petits enfants ……………et 2 enfants que j’aide occasionnellement dans les périodes difficiles. je suis écoeurée et prête a manifester


Bonjour Madame,

J’ai bien reçu votre message concernant l’évolution des retraites et la politique du gouvernement, et je vous en remercie.

Je note votre perception, mais je me permets de vous rappeler quelques grands axes de la politique conduite par le gouvernement.

· La ligne du Gouvernement est claire : « nous faisons le choix de valoriser le travail, d’améliorer l’offre des entreprises », tout en rétablissant l’équilibre des comptes publics. (B. Le Maire, RTL, 27/08/2018).

· Le Gouvernement a fait le choix d’écarter la solution de facilité qui consiste à « augmenter massivement les impôts [lorsqu’on] n’a pas le courage de réduire la dépense publique ». « Le chemin que nous avons choisi est un chemin difficile et exigeant, mais c’est celui qui donnera des résultats sur le long terme. » (ibid.).

· Aucune prestation sociale ne sera réduite, et le Gouvernement continue de protéger les plus fragiles. « Le minimum vieillesse, nous l’augmentons. (…) Nous revalorisons l’Allocation Adulte Handicapé de 50 euros par mois. Nous allons revaloriser la prime d’activité, le complément de garde pour les familles monoparentales ». (ibid.).

· « Nous augmentons très modérément les retraites, mais par ailleurs nous supprimons de la fiscalité pour les retraités » : ils vont bénéficier comme tous les Français de la baisse de la taxe d’habitation. En moyenne, c’est 200€ de moins dès cette année, et 400€ de moins en 2019. (G. Darmanin, BFMTV / RMC, 27/08/2018).

· Pour tous les salariés, la suppression des cotisations sociales sur les heures supplémentaires en septembre 2019, « c’est 11% de plus de pouvoir d’achat quand on fait une heure supplémentaire » (ibid.).

Nous sommes toujours engagés dans la transformation du pays conscients des enjeux considérables et de l’attende de nos compatriotes.

Soyez assurée, Madame, de ma réelle considération.