Les travaux en Commission DDAT – Ma question aux représentants de l’Union des transports publics et ferroviaires (UTP)

 

Ce mercredi 22 juillet nous auditionnons en Commission du Développement Durable et Aménagement du Territoire, M. Thierry Mallet, président de l’Union des transports publics et ferroviaires (UTP), président-directeur général de Transdev, Mme Valérie Beaudouin, directrice du département « Législation et affaires européennes » de l’UTP, Mme Stéphanie Lopes d’Azevedo, directrice du département « Affaires économiques et techniques » de l’UTP, et M. Nelson de Pessemier, chargé de mission « Relations institutionnelles » de l’UTP.

Voici la question que j’ai souhaité leur poser :

Merci Madame la Présidente,

Mesdames,

Messieurs,

Le 21 février dernier, à quelques jours de la période de confinement, et à la suite de la promulgation de la loi LOM sur laquelle nous avons longuement travaillé dans cette commission, se lançait l’expérimentation pour identifier des projets innovants en matière de mobilités des personnes dans les territoires ruraux.

Cet appel à expérimentations s’inscrit dans la démarche France Mobilité. Cette dernière vise à soutenir le développement et la diffusion de solutions innovantes de mobilités dans tous les territoires. Elle permet notamment de soutenir le déploiement de solutions de déplacements au quotidien, telles que le covoiturage, l’autopartage ou encore le transport à la demande dans des territoires qui ne bénéficient pas aujourd’hui d’offres de transport alternatives à l’usage de la voiture individuelle.

Néanmoins, nous constatons que nos territoires ruraux sont encore face à de véritables problématiques de transports et de mobilités.

Aujourd’hui, sur ma circonscription, des personnes résidents en périphéries de Morlaix n’ont toujours pas accès à des bus réguliers ce qui limite le développement de service de transport en commun.  

Quelles solutions mettez-vous en œuvre afin de favoriser les innovations qui réduisent les fractures sociales et territoriales ?

Enfin, et je terminerais sur ce point, certaines petites lignes ferroviaires comme celle reliant Morlaix à Roscoff sont amenées à disparaître :  quelles alternatives pouvez-vous formuler aux acteurs du territoires (avec la société keolis, exploitant le réseau de bus morlaix communauté ou transdev) pour répondre à cet enjeux ?

 

Pour plus d’informations, vous pouvez retrouver l’intégralité de l’audition sur le site de l’Assemblée Nationale ici.