Réforme de la taxe d’habitation en Bretagne : un bilan 2020 en faveur des ménages

Pour l’année 2020, le dégrèvement de 100% de la taxe d’habitation sur les résidences principales concerne 281 387 foyers pour un montant moyen de 639 €. En Région Bretagne, le gain moyen s’élève à 620 € pour les 1 007 363 foyers concernés.

Pour la troisième année consécutive, la suppression progressive de la taxe d’habitation sur les résidences principales est donc une réalité.

80 % des foyers sont en effet désormais totalement exonérés de cette taxe.

Cette mesure forte en faveur du pouvoir d’achat s’inscrit dans la baisse massive des impôts, engagée depuis 2017 et qui se poursuit, malgré la crise actuelle.

Pour les 20 % des foyers encore redevables, la taxe d’habitation sera réduite de 30 % en 2021 et de 65 % en 2022, avant d’être totalement supprimée en 2023. Les foyers mensualisés peuvent d’ores et déjà moduler à la baisse leurs prélèvements. La suppression de cet impôt n’aura pas d’impact budgétaire pour les collectivités locales. Une compensation à l’euro près garantit le maintien des ressources des collectivités.