« Le Grand Repas » dans la 4ème circonscription du Finistère : un succès pour les cuisiniers et les convives !

Chaque année, l’association « Le Grand Repas » propose aux habitants d’un même département ou d’une même région de partager ensemble le même jour, le même menu. Les habitants participent de cette manière à une expérience de « vivre ensemble » national autour du repas, de ses valeurs que sont la convivialité ou la curiosité, de la transmission de notre patrimoine gastronomique, de la valorisation des filières locales et durables.

Cette année, « Le Grand Repas » est parrainé par le cheffe étoilée Anne-Sophie Pic et pour la première fois il a eu lieu dans le Finistère le jeudi 21 octobre 2021.

Le chef étoilé Nicolas Conraux du restaurant La Butte à Plouider (29), a accepté de parrainer cette édition et d’élaborer le menu :

Entrée : chou-fleur brûlé et yaourt au curry vert

Plat : Volaille fermière poêlée et risotto de céleri au vinaigre de cidre

Plat – option végétarienne : Risotto de céleri acidulé, crème végétale et noisette torréfié

Dessert : Clafoutis végétal aux fruits d’automne (pommes, poires)

Aux côtés de mes collègues députées du département, Graziella Melchior et Annaïg Le Meur et de l’association organisatrice, nous avons souhaité mobiliser les acteurs de l’alimentation : restauration collective publique et privée (cantines scolaires, maisons de retraite, cantines d’entreprises, hôpitaux, cliniques), restauration traditionnelle, distributeurs, producteurs, citoyens.

Le rendez-vous de lancement de l’opération s’est déroulé le jeudi 14 octobre à l’IFAC de Guipavas en présence de l’association « Le Grand Repas ».

Le jeudi 21 octobre, l’opération préparée depuis plusieurs mois s’est tenue dans une dizaine d’établissements de ma circonscription.

A cette occasion, je me suis déplacée dans les établissements des communes de Roscoff, Plouigneau, Saint-Martin-des-Champs et Lannéanou, participant à l’opération.

Les préparatifs du menu « Le Grand Repas » à la Fondation Ildys de Roscoff

J’ai pu découvrir les cuisines et rencontrer les employés que la participation au « Grand Repas » a particulièrement séduite. Ils espèrent d’ailleurs que celui-ci deviendra à l’avenir une tradition locale où les chefs pourront se rencontrer pour échanger à propos de leur interprétation du menu. Pourquoi ne pas imaginer des échanges plus vastes avec élus et citoyens autour de ce qui nous rassemble : la gastronomie régionale ?

Intervention auprès des jeunes du Lycée Sainte-Marie de Plouigneau pour annoncer le menu

Ce moment a été l’occasion d’échanger avec les délégués de classe autour de l’éducation au goût. Même si le chou-fleur et le céleri au menu n’ont pas fait l’unanimité, c’est sous le signe de l’enthousiasme que j’ai voulu convaincre les jeunes sur l’importance de tester de nouvelles saveurs. Des légumes ou légumineuses bien cuisinés, c’est du plaisir gustatif ! J’ai également insisté sur l’importance de réduire sa consommation de viande.

C’est toujours un plaisir d’échanger avec les jeunes et de faire le lien entre mes travaux à l’Assemblée nationale et le concret du quotidien de chacun.

Déjeuner avec les membres de l’EPMS « Ar Brug » à Saint-Martin-des-Champs

J’ai tenu à me rendre dans les locaux de l’IME « Ar Brug », que je ne connaissais pas et à partager ce repas avec les membres de l’établissement. J’ai pu constater que le menu du « Grand Repas » pouvait être adapté au service en self.

Rencontre avec le chef cuisinier et les convives du restaurant Skol Louarn à Lannéanou

J’ai été accueillie par le gérant qui a lui aussi retravaillé le menu en proposant un chou-fleur violet en entrée et pour qui le fait-maison est au cœur du métier. Connaissant le nombre de réservations en amont de l’événement, deux extras sont venus en soutien spécialement ce jour-là. Là aussi, l’événement a été une réussite saluée par tous !

Bilan de ce bel événement

Je me félicite tout particulièrement qu’une option végétarienne ait été proposée par le chef Nicolas Conraux. C’est une première dans l’histoire du « Grand Repas » et une nécessité pour libérer du budget alimentaire et favoriser des achats de meilleure qualité.

Je me réjouis que les cuisiniers de la restauration collective et de la restauration traditionnelle aient été mis à l’honneur et que leur créativité ait pu régaler les convives, quel que soit leur lieu de restauration habituelle. Tous espèrent une reconduction de cette initiative les années prochaines.

Je remercie tout particulièrement les établissements de ma circonscription qui ont participé à l’opération : le restaurant scolaire de Roscoff, le Collège Roz Avel de Guerlesquin, le Centre Hospitalier de Lanmeur, le restaurant Skol Louarn de Lannéanou, le restaurant scolaire de Santec, l’EHPAD de Kerlizou à Carantec, l’EPMS « Ar Brug » de Saint-Martin-des-Champs, la Fondation Ildys de Roscoff et le Lycée Sainte-Marie de Plouigneau.

Plus d’informations sur : www.legrandrepas.fr/.